Méditation pour la Compassion

La pratique consiste à être constamment dans le moment présent, à se centrer dans la réalité de l'instant, en ETANT tout simplement sans plus faire, agir, contrôler. 

Durant la méditation, est vécue l'expérience de douleurs dans le corps, d'agitation, de tensions, de somnolence, d'émotions, de souvenirs, de projets, de rêves. L'objectif consiste à en être conscient pour les voir apparaître et disparaître comme les vagues de l'océan et surtout comme observateur donc sans se juger. Les peurs, les doutes, les désirs, les pensées, s'évanouissent progressivement  quand on est présent et en contact avec qui nous sommes véritablement (méditez pour cela un minimum de 11 minutes).

Les qualités essentielles sont d'une part la présence, l'attention et d'autre part, l'ouverture du cœur, l'amour, la compassion.

Les difficultés de la vie, le chagrin, les déceptions, la solitude, la peur, nous ont conduit à nous fermer. La qualité qui nous permet de nous ouvrir profondément est la compassion. C'est une qualité de cœur comme une solution face à la souffrance.

Cette compassion se manifeste lorsque notre cœur est ouvert et que nous nous permettons d'être sensible à la douleur des autres. C'est un flot de bonté et d'empathie pour tous les êtres.

Mais en général, nous cherchons à éviter la souffrance, à résister. Lorsqu'on est attentif, on se rend compte que la résistance à la douleur augmente la douleur. En revanche, lorsque nous nous autorisons à être touchés par la douleur, nous nous ouvrons à elle et elle s'estompe : place à la libération. C'est la compassion qui peut nous aider à supporter la souffrance et à ne pas nous sentir séparés des autres. Nous avons tous la capacité d'aimer, d'aider, d'être compatissant. Ces qualités font partie de nous. La véritable compassion n'exclut personne. Mais bien souvent nous nous jugeons. Ainsi, paraît-il essentiel de commencer par nous pardonner nous-mêmes, être tendre avec nous-mêmes, avoir de la compassion pour nous-mêmes, pour ensuite découvrir cette libération de notre Etre véritable. C'est le message de la vidéo des 4 paroles qui guérissent selon la tradition ancestrale hawaïenne d'Ho'oponopono ci-dessous :

 

Pour s'initier à la méditation, je vous conseille avant toute chose de la discipline... Après une seule méditation, le résultat est rarement flagrant mais la régularité et la rigueur paieront. Commencez par une méditation courte qui vous aidera à rester focalisé(e) (minimum de 11 minutes pour être efficace). En voici une de 26 minutes, à faire chaque matin pour bien commencer sa journée ou le soir pour se recentrer et se poser. Je vous souhaite une belle pratique... Merci de prendre soin de vous, les résultats vous éblouiront... Laissez-vous surprendre...


 

 

Méditation pour la Compassion :

 

Pour développer la compassion, nous pouvons méditer en souhaitant du bien à autrui. Assis, calme, pensez à un être que vous chérissez. Imaginez-le et ressentez de l'affection pour lui. Puis, pensez à ses souffrances. Sentez que vous voulez son bien, que vous désirez soulager ses douleurs et lui apporter du réconfort. Souhaitez-lui la paix, le bien-être, le bonheur et toutes les bonnes choses que vous voulez. Dites-lui : « Puisses-tu être empli de paix, d'amour, heureux, libre de l'ignorance et de la souffrance »

Vous pouvez faire cette méditation pour vous-même également et vous souhaiter à vous-même la paix et le bonheur. Mère Térésa a dit « Je ne regarde jamais l'ensemble des gens, mais chaque personne car je ne peux aimer qu'une seule personne à la fois, je ne peux nourrir qu'une personne à la fois, juste une personne, la personne présente »

Par la suite, vous pourrez envoyer des pensées d'amour et de compassion à d'autres personnes de votre entourage : votre famille, vos amis, vos collègues, vos voisins et finalement à tous les êtres. Vous serez capable de ressentir de la tendresse pour toutes les créatures de l'univers.


Notre compassion se manifeste quand notre attention grandit et alors nous changeons. Au lieu que ce soit « mon corps, mes émotions, ma souffrance, ma tristesse, ma famille, mes amis, mon pays », nous nous ouvrons et partageons la souffrance des autres.

Quand nous progressons dans la méditation, notre conscience de la souffrance et de la beauté s’approfondit car elles proviennent d'un cœur ouvert. Nous aussi, nous pourrons avec la pratique être plein de compassion pour tous ceux qui ont peur, qui souffrent, qui sont dans la confusion, qui sont malades. C'est un altruisme naturel... le chemin vers l'Amour inconditionnel.

Vous trouverez ci-après une très belle brochette de personnalités exposant leur vision de la Compassion... Une bouffée de gratitude pour toutes ces belles personnes qui nous portent...

Du point de vue d'une philosophe : Leili Anvar

Du point de vue d'un moine bouddhiste : Matthieu Ricard

Du point de vue d'une comédienne : Véronique Jannot

Du point de vue d'un medecin chirurgien et psychothérapeute : Thierry Janssen

Du point de vue d'un astronaute : Jean-François Clervoy

Du point de vue d'une théologienne : Lytta Basset

Les mots et les concepts nourrissent le mental,

seul l'Amour permet l'ouverture du Cœur

ANNE-KARINE PERICHON

Thérapeute agréée ASCA

en Suisse

 

désormais domiciliée à Vienne en Autriche

et ponctuellement de retour à Genève,

merci de me contacter pour connaitre les dates

 

info@soinsenergetiques.ch

 

Contact

Et pour d'autres conseils, rejoignez sur facebook, Soins Energetiques Genève ici.